RAPPORT ANNUEL 2015-2016

Les beaux malaises : chroniques de la vie quotidienne et fictive de l'humoriste Martin Matte.

Message du président du conseil d’administration

Je suis heureux de faire état de l’exercice 2015-2016 au nom du conseil d’administration du Fonds des médias du Canada (FMC).

Dans un contexte d’évolution rapide de l’industrie du contenu, le FMC a montré sa capacité à s’adapter avec souplesse à des réalités nouvelles et changeantes. L’engagement du FMC de demeurer réceptif lui a permis d’adopter des démarches qui tablent sur ses nombreux succès, tout en assumant son mandat en appui aux productions audiovisuelles canadiennes, de plus en plus populaires.

Au regard de l’environnement en mutation, le FMC a entrepris une analyse approfondie de la situation actuelle du secteur et des changements rapides qui touchent la production et la distribution de contenu audiovisuel au Canada et ailleurs dans le monde afin de mettre au point une stratégie de visualisation de l’avenir visant à façonner la conception de nos politiques et principes directeurs à venir.

Pour orienter le FMC dans la réalisation fructueuse de sa mission, le conseil d’administration a établi les objectifs stratégiques suivants à atteindre au cours de l’année. Toutes les mesures décrites dans le présent rapport annuel soutenaient ces objectifs.

  1. Explorer et cerner les options de mise en œuvre de la stratégie de visualisation de l’avenir.
  2. Examiner les possibilités d’accroître les revenus.
  3. Tirer parti des ressources financières et des relations actuelles.
  4. Consulter les parties au sujet de l’élaboration de la stratégie de visualisation de l’avenir, des programmes et des politiques.
  5. Veiller au déroulement optimal, efficace et efficient des activités.

Les résultats de l’évaluation du programme du FMC entrepris par Patrimoine canadien, un processus d’examen indépendant mené par sa Direction des services d’évaluation, témoignent du succès des programmes de financement du FMC. Extrêmement positives envers le FMC, les constatations ont montré que, en tant que plus importante source de financement du contenu télévisuel et numérique dans les genres soutenus par le FMC, son programme était pertinent et répondait aux besoins des Canadiens et des Canadiennes. Le rapport signalait que le FMC est bien harmonisé avec les priorités ainsi que les rôles et les responsabilités du gouvernement fédéral. Il a également révélé que le FMC est le meilleur instrument par l’intermédiaire duquel le gouvernement peut soutenir la politique canadienne sur la radiodiffusion.

En 2015-2016, le FMC a exploré et a établi des initiatives et des mécanismes de financement au Canada et à l’étranger dans le but d’offrir des recommandations réalisables en vue d’une nouvelle démarche en matière de financement, dont le cadre de travail a été présenté au cours du processus de consultation de l’industrie. En outre, dans le but d’augmenter ses revenus de récupération, le FMC a mis sa formule de financement à jour.

De plus, pour stimuler davantage le codéveloppement et la coproduction de contenu de télévision et de médias numériques, le FMC a poursuivi sa stratégie visant à consacrer des fonds à des accords en matière de mesures incitatives avec des partenaires internationaux. En 2015-2016, les accords avec NZ On Air (Nouvelle-Zélande) et Wallimage (Belgique) ont été renouvelés, et de nouvelles ententes avec Screen Australia, SP Cine (São Paulo, Brésil) et le ministère des Biens et des Activités culturels et du Tourisme de l’Italie ont été lancées.

Le FMC a également mis en œuvre des initiatives de développement internationales dans le cadre de sa stratégie de promotion visant à offrir des débouchés commerciaux aux producteurs canadiens, tout en positionnant le contenu et le talent canadiens sur les marchés internationaux. En présentant le Canada comme un partenaire de choix en coproductions, en diffusant des renseignements sur l’industrie et en bonifiant le financement du FMC en vue de mettre sur pied des programmes de fonds de contrepartie avec d’autres pays, le FMC continue de positionner fructueusement l’industrie canadienne du contenu à l’étranger.

En 2015-2016, le FMC a entrepris une consultation exhaustive sur la stratégie de visualisation de l’avenir, qui prenait en considération le résultat attendu de l’évaluation du programme du FMC par Patrimoine canadien et les possibles répercussions des décisions prises par le CRTC dans le cadre du processus Parlons télé. Plus de 500 intervenants ont assisté aux 20 séances des groupes de discussion tenues dans 18 villes de l’ensemble des provinces et des territoires. Les politiques et les programmes du FMC pour 2016-2017 tiennent compte des résultats de la consultation de 2015-2016, et le travail se poursuivra pendant le prochain exercice en vue de mettre en œuvre les mesures signalées dans la stratégie de visualisation de l’avenir.

Entre-temps, le FMC continuera de fonctionner selon ses principes de transparence et de reddition de comptes. La consultation auprès des intervenants est au cœur de l’engagement continu du FMC afin de demeurer flexible et attentif à l’évolution de l’industrie.

Le conseil d’administration reconnaît les efforts de l’équipe de direction et de tout le personnel du FMC dans la prestation fructueuse de ses programmes. Je désire également remercier Téléfilm Canada, l’administrateur des programmes du FMC, de gérer le financement de la Société en ayant à cœur le service à la clientèle et l’efficacité opérationnelle.

Au nom du conseil d’administration, je désire en outre exprimer notre reconnaissance permanente envers le gouvernement du Canada ainsi que les distributeurs de services de télévision par câble, par satellite et par IP pour leurs investissements importants dans l’innovation et les productions du pays. Leur engagement envers la mission et la vision du FMC permet à l’industrie canadienne du contenu de prospérer et de bien se positionner pour demeurer un chef de file dans l’économie numérique mondiale.

Le président du conseil d’administration,

Alain Cousineau

Retour Haut de la page