RAPPORT ANNUEL 2015-2016

Riftworld est un jeu où le joueur peut choisir de personnifier un sorcier du monde fantastique de Riftworld et de se mesurer contre d’autres joueurs.

Mesure incitative pour les médias numériques convergents

Faisant partie du Volet convergent du Fonds des médias du Canada (FMC), la Mesure incitative pour les médias numériques convergents (MIMNC) a pour objectif d’appuyer la production de médias numériques convergents ou de deuxième écran au Canada. Les projets admissibles reçoivent un financement attribué selon l’ordre de présentation des demandes. Le programme est destiné à des projets de grande valeur, qui exigent un devis minimal de 100 000 $. Le budget de 13,0 millions de dollars affecté à la Mesure a été entièrement utilisé en 2015-2016.

En 2015-2016, la MIMNC a financé 83 projets, une baisse par rapport à l’an dernier, et ce, malgré une augmentation du budget du programme de un million de dollars. Cette situation indique une hausse des devis par projet. La mesure incitative a représenté 45,1 % du financement convergent en MN, soit la proportion la plus faible des quatre dernières années. Néanmoins, le financement total octroyé à des composantes MN convergentes a atteint un sommet des cinq dernières années. L’engagement moyen dans le cadre de la mesure s’établissait à 48,2 % du financement du projet et le devis moyen, à 324 000 $, soit 2,6 fois supérieur au devis moyen destiné aux composantes médias numériques convergentes n’ayant pas reçu de financement au titre de la MIMNC. Le programme a déclenché des devis de production estimés à plus de 26,9 millions de dollars.

Les projets de dramatiques ont représenté 5,3 millions (41,1 %) du financement versé au titre de la MIMNC, ce qui a généré une activité de 12,9 millions en production et 31 projets. Ce sont les dramatiques qui ont reçu la part de fonds la plus importante au cours des deux derniers exercices. Elles sont suivies des documentaires et des émissions pour enfants et jeunes, qui ont reçu 4,2 millions et 3,0 millions, respectivement. Ce sont les dramatiques de langue anglaise (18 projets) qui ont affiché le devis moyen le plus élevé, à savoir 555 000 $.

Retour Haut de la page