RAPPORT ANNUEL 2015-2016

Dans The Tea Explorer, Jeff Fuchs recherche les thés les plus rares, precieux et delicieux du monde.

Le Programme de documentaires d’auteur de langue anglaise

Ce programme favorise le développement des documentaires d’auteur de langue anglaise. Comme ce programme fait partie du Volet convergent du Fonds des médias du Canada (FMC), les projets soutenus doivent comprendre un contenu qui sera produit afin d’être distribué sur au moins deux plateformes, dont la télévision et les médias numériques. Les fonds sont accordés selon un processus sélectif à l’aide d’une grille d’évaluation.

En 2015-2016, le budget du Programme de documentaires d’auteur de langue anglaise s’est établi à 5,0 millions de dollars.

Au total, 19 documentaires (16 longs métrages et un projet d’une heure) ont reçu 5,0 millions de dollars. Deux projets étaient des composantes médias numériques dont la composante télévision avait été financée au cours d’un exercice précédent. Le devis moyen d’un projet télévisuel a atteint un record des cinq dernières années, soit 751 000 $, une hausse de quelque 100 000 $ par rapport à l’année précédente. Parmi les 19 projets convergents, 15 étaient assortis de composantes médias numériques de deuxième écran. Les projets financés au titre du Programme de documentaires d’auteur de langue anglaise ont reçu un million de dollars supplémentaires du Programme des enveloppes de rendement et de mesures incitatives régionales. Enfin, les projets régionaux ont reçu 40,6 % du financement en 2015-2016.

En 2015-2016, les télédiffuseurs ayant déclenché des projets au titre du Programme de documentaires d’auteur de langue anglaise sont Super Channel, Documentary, TVO, The Movie Network, CBC, Vision TV, Radio-Canada, Canal D, Knowledge, RDI et CBC News Network.

À l’exclusion des télédiffuseurs, du FMC et des mesures incitatives gouvernementales, ce sont les fonds privés qui ont représenté les bailleurs de fonds les plus importants. Les structures financières des projets de documentaires d’auteur étaient généralement semblables à celles des années précédentes, mais un projet a reçu 11,4 % de ses fonds grâce à une campagne de financement participatif menée sur Indiegogo (répertorié dans la catégorie « Autres »).

Retour Haut de la page